Des questions...?

...Des réponses!

Une adhésion de 30€ par saisons (*) est obligatoire pour participer aux activités de l’association Lyon Shibari. Elle comprend :
  • l’assurance
  • l’accès :
    • aux entraînements et aux jams sans supplément
    • aux activités réservées aux membres de l’association (les cours et les ateliers avec une participation aux frais)
    • aux articles des “emplettes”
Retrouvez toutes les dates sur le calendrier.

(*) une saison dure un an et démarre dès le 1er juillet d’une année et finie le 30 juin

Chacun des pôles fait appel aux volontariats des adhérents de l’association. Votre talent peut être mis à contribution dans une des équipes!

Aperçu des pôles :

  • Administratif
  • Centrale d’achats
  • Communication
  • Evènements
  • Local
  • Partenariat
  • Pédagogique
  • Stratégique
  • Technique
  • Trésorerie

Lyon Shibari est une association animée et gérée par des bénévoles, par conséquent elle n’est pas une structure commerciale. Le but de l’association est de promouvoir la pratique du Shibari, de permettre à la communauté de se retrouver, de mutualiser l’espace de pratique, le matériel, les compétences, les achats et d’inviter des intervenant·e·s de renom.

De plus les adhérent·e·s peuvent apporter de nouvelles idées, de nouveaux projets, s’investir dans l’association, etc…

Il faut se rapprocher des coordinateurs·trices du pôle concerné par votre proposition d’aide. Les coordinateurs·trices sont autonomes dans la gestion des missions pour les bénévoles.

« Permettre à chaque membre de découvrir et d’explorer son nawado » est le credo de l’association.

La pratique de la corde est un cheminement qui mène à l’épanouissement. Les routes menant à cet épanouissement sont donc propres à chacun. Pour favoriser cela, l’association est ouverte aux différents styles de Shibari pour que chacun puisse étudier, chercher, trouver et avancer selon son propre nawa do (du japonais nawa = cordes, do = cheminement d’éveil).

Les valeurs humaines telles le respect, le partage, la convivialité, la courtoisie ou encore la bienveillance sont autant de vecteurs qui accompagnent chaque membre dans sa pratique de la corde.

L’association s’épanouit grâce à l’aide des bénévoles sans contre partie.

L’association n’est pas une agence matrimoniale, ni un club libertin et les comportements douteux y sont exclus. Tout le monde est le/la bienvenu·e, sans jugement de valeur. Tous les types de discrimination sont prohibés.

Il va de soi que les adhérent·e·s sont majeur·e·s et civilisé·e·s, les difficultés relationnelles ne sont pas gérées par l’association.

L’équipe Lyon Shibari se fera un plaisir de vous accueillir pour cette 7e saison 2021-2022.

Non, l’adhésion est faite en présentiel uniquement. Dans un esprit associatif, les bénévoles en charge des adhésions préfèrent accueillir, rencontrer, écouter et discuter avec chaque futur·e adhérent·e.

En métro : ligne D « sans-souci » 16 min à pieds,
En tramway : ligne T3 « Dauphiné Lacassagne » 6 min à pieds,
En Bus : lignes 69 « Villebois Mareuil » 0 min à pieds,
C9 « Cyrano » 6 min à pieds,
C11 « Maison Neuve » 2 min à pieds,
C16 6 min à pieds,
25, C13.

En vélov : station 10024 ou 3100

Éviter la voiture, il y a très peu de place pour se garer.

Le premier réseaux d’échange est le salon Discord
Puis vous pouvez nous contacter à partir du formulaire
Ensuite sur les réseaux sociaux secondaires, Facebook, Instagram, Youtube, Fetlife
Ce sont deux activités gratuites pour les adhérent·e·s pour pratiquer librement l’attache shibari.
Les entraînements permettent de s’entraîner, tester, s’entraider, étudier, discuter, l’environnement est plutôt bruyant.
Les jam permettent de pratiquer en mettant de coté la partie technique dans une ambiance à thème généralement calme.

Il n’y a pas d’activités de ce type. Néanmoins, ce sujet a été abordé oralement avec les adhérents.tes, pendant des réunions du CA (dont la réunion de septembre 2020) et en A.G.. Il en ressort que l’adhésion, votée en A.G., permet d’accéder à toutes les activités de l’association sans discrimination.

L’association fonctionne sur un principe communautaire, le vivre ensemble.

Des règles ont été instaurées pour garantir un espace safe pour tout le monde.
Pour le cas d’un malaise relationnel, les personnes sont conviées à communiquer de façon courtoise et dans la bienveillance entre elles. Sinon une procédure de déclaration d’un litige est en place.

Globalement, l’association ne fait pas de politique, ni de militantisme, ni de commerce et ne fait pas la justice du shibari. Pour ces missions, des instances spécialisées sont plus aptes que l’association Lyon Shibari.

Concrètement, le minimum est un short et une débardeur ou brassière de sport. Ces vêtements peuvent être proche du corps.
Ce qui revient à une tenue dites sportive.
Un essaie d’attache shibari est possible lors des sessions de découverte / d’initiation.
De même, en participant aux activités tu peux sympathiser avec des adhérents.tes qui pourront vous faire vivre l’expérience de bondage shibari.
Par exemple lors des entraînements libres (sans formateurs.trices). Sur demande, vous pouvez passer en « visiteurs.euses » pour discuter avec les participants.tes, voir l’ambiance et peut être débuter une session de bondage au sol. CF Calendrier.

L’association anime des activités collectives. Il n’y a pas de session privée de bondage.

L’association conseille, à toute personne novice désireuse de découvrir le shibari, de se rapprocher de personnes expérimentées comme l’association Lyon Shibari.
L’association propose des activités collectives pour tous.tes. Il n’y a pas de session privée.

En participant aux activités vous pouvez sympathiser avec des adhérents.tes qui pourront te donner des cours privées (hors cadre association) ou bien vous pouvez participer aux cours collectifs encadrés par l’association.
Il est possible de faire des rencontres, lors des entraînements libres (sans formateurs.trices). CF Calendrier. Sur demande, vous pouvez passer en « visiteurs.euses » pour discuter avec les participants.tes voir l’ambiance et peut être débuter une session de bondage au sol.
Un essaie d’attache shibari est possible lors des sessions de découverte / d’initiation.

L’association conseille, à toute personne novice désireuse de découvrir le shibari, de se rapprocher de personnes expérimentées comme l’association Lyon Shibari.
Non, les cours sont rapidement complet, l’association préfère une billetterie en cursus. Cela fait moins de gestion pour les bénévoles, permet un véritable engagement de la part des participant·e·s et un meilleur suivi pédagogique.

Au préalable, l’association propose aux personnes intéressées de participer aux initiations/découvertes gratuites et de passer en “visiteur·euse” pour les activités d’entrainement libre. Le calendrier des activités est souvent mis à jour.

Théoriquement non. C’est parfois possible seulement si le premier cours a été loupé. Il faudra demander à l’équipe pédagogique.

Ce n’est pas prévu. Le cursus s’inscrit dans une cohérence d’évolution pédagogique globale.

Non, pas du tout. Par exemple, en 2020, l’ensemble du cursus hebdomadaire de 15 cours de 1h30 est à 140€, de même le cursus mensuel de 5 cours de 4h est aussi de 140€.

Il est préférable d’être assidu·e. S’exercer plusieurs fois par semaines permet de progresser très rapidement.

Un cours raté est rattrapable au cours suivant. Les formateurs·rices ont l’habitude de s’adapter aux participant·e·s. A savoir qu’il y a plusieurs formateurs·rices pendant un cours débutant·e pour vous accompagner.

Bonus! certains groupes font des groupes “whatsapp” pour s’organiser et progresser ensemble.

Cela dépend des formateurs·rices et de l’implication des participant·e·s. Il est préférable que les élèves prennent des notes d’eux-même ce qu’ils/elles apprennent et surtout qu’ils/elles s’entraînent. Seule la pratique assidue permet de progresser. C’est pourquoi les bénévoles ouvrent la salle pour les entraînements libres.

Le cursus de cours est planifié, les cours ne sont pas « à la carte ». A toi de prendre l’initiative de participer aux entraînements libres pour rattraper. Les thèmes abordés en cours sont connus à l’avance.

Oui, elles sont nommées “entrainement libre” ou “jam”. Vous pouvez consulter le calendrier des activités qui est mis à jour régulièrement.
Les cours sont complets et le nombre de place est pair, donc chaque participant·e peut trouver un·e partenaire solo si il y en a. A savoir que les premiers cours débutant peuvent se pratiquer sans partenaire.
Les activités de l’association permettent de faire des rencontres (Apé’rope, entrainements libres, etc.).
L’association a mis en place un groupe facebook et un salon sur Discord où es adhérent·e·s peuvent poster leur annonce.

Oui, il est préférable d’avoir un·e partenaire tout le long du cursus.

Oui, attacheur·se, attaché·e ou switch, chacun doit régulariser son cursus de cours. Il faut savoir que l’attaché·e n’est pas a considéré·e comme un objet/accessoire, il/elle va apprendre à être attaché/e ou même découvrir qu’il/elle aimerait attacher. Régulariser les frais de participation aux cours permet à l’association de régler les frais généraux, sans cela l’association n’existerait pas.