Dragon – WS La capture

Il vaut mieux ne pas arriver en retard au workshop de Hwajae Yong, parce qu’il commence vite et fort. C’est une Capture.
Et elle va durer toute la journée.

Au départ c’est un jeu, mais un jeu avec lequel on ne rigole pas, il s’agit bien de capturer une proie, on parle bien de prédateur.
Hwajae Yong fait partie, tout comme Satomi Zpira, de ceux qui pensent que le kinbaku doit s’installer doucement, dans les gestes, dans la pensée et dans l’expression.

Toute la progression du workshop va faire passer les participants de l’art martial à l’art romantique des cordes.

Mais il s’agit de capture, il faut donc apprendre à faire tomber, à immobiliser, à se familiariser avec cette histoire du shibari qui fut aussi de l’hojojutsu. Une prise, deux prises, trois prises, trois attaches et ce rappel lancinant, l’efficacité n’est pas violente, la force n’est pas destructrice.

Ici, la capture est un jeu, celui du chat et de la souris : maîtriser  le corps mais capturer le regard, vriller l’âme dans les rêts de l’intimité avant d’avaler tout ce qui peut être exprimé, un rictus, un regard, un refus de combat, une peur, une envie, un désir.

Ainsi, tout au long de la journée, Hwajae Yong nous apprend à circonvenir le corps, à accueillir l’esprit et à dialoguer avec une personne.
Jaillissent alors des émotions plus fortes, des râles plus importants, des cris moins étouffés et dans l’échange permanent entre les prédateurs et leurs proies vient s’inscrire de l’humanité, du rire, des pleurs, de la chaleur.

Enfin, le dernier exercice où l’animal, la projection du prédateur maintenant devenu attacheur, va librement fondre sur l’attaché qui s’accepte en proie et qui dialogue au creux même de sa contrainte, créant les conditions parfaites du kinbaku.
Un dernier exercice pour comprendre définitivement que les cordes ne sont qu’un moyen de capturer l’âme.

On peut arriver un peu en retard au workshop de Hwajae Yong, mais il ne faut surtout pas partir trop tôt.

 

Texte : Relieur

Facebooktwittergoogle_plusredditpinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinteresttumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *