Satomi Zpira

Retour sur le workshop de Satomi Zpira du 3 septembre 2017 :

Quand Satomi Zpira anime un workshop, elle prend soin de vous, elle vous couve, elle vous envoûte…

Et puis, elle vous prend dans ses mots et ses cordes, comme une démonstration collective de Shibari. Elle vous raconte l’histoire du Shibari, pas celle que l’on trouve sur internet, celle qui construit un pan de la culture japonaise et qui se risque au contact de la civilisation occidentale. Alors bien sûr, elle parle de philosophie.

Quand Satomi déploie ses cordes, vous savez déjà qu’elle vous dira l’essentiel. Elle vous apprend la patience, elle vous explique qu’on utilise les cordes pour jouer avec son ou sa partenaire, et non l’inverse. Elle émaille son cours de perles sémantiques sans en faire une marque corporatiste. Elle déploie ses connaissances comme une vague bienfaisante.

Alors, ses gestes précis, clairs et bien décomposés vous offrent un bagage technique étoffé, enrichi de tout ce qu’elle vous a dit.
Le matin, réservé aux débutants, permet d’apprendre la palette des gestes techniques à partir desquels chacun peut commencer à jouer et évoluer, en toute sécurité.
L’après-midi plutôt réservé aux binômes déjà expérimentés se déroule dans la même ambiance. Les connaissances techniques s’affinent et succèdent aux explications. Chaque partenaire, attaché ou attacheur se sent valorisé dans sa pratique.

C’est un parcours qui ressemble à l’idéal du projet de cordes, s’approprier la relation avec sa ou son partenaire et toutes les options que développe cette grande dame des cordes rend chacun unique dans ses choix et, disons-le, dans le plaisir qui baigne ce moment privilégié.

Quand Satomi Zpira explore avec vous l’univers des cordes, le monde est tout de suite plus grand !

Texte : Relieur

Crédit photo : Satomi Zpira par Mark Black

Facebooktwittergoogle_plusredditpinteresttumblrmailFacebooktwittergoogle_plusredditpinteresttumblrmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *